Ce site utilise des cookies pour vous offrir un service plus personnalisé et mieux adapté à vos besoins. En naviguant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de nos cookies. Veuillez lire notre Déclaration de protection des données en ligne si vous souhaitez davantage d’informations sur les cookies que nous utilisons et sur la manière de les supprimer ou de les bloquer.
  • COVID-19: A qui s'adresse les interdictions d'entrée en Suisse?
    - Résultat des votes sur l'immigration modérée et impact sur les conditions d'entrée
Article:

Titres de séjour et de travail: Actualité et projets en cours - Octobre 2020

22 octobre 2020

COVID-19: A qui s'adresse les interdictions d'entrée en Suisse?

Les interdictions d'entrée s'appliquent aux étrangers ci-dessous en provenance de pays à risque pour un séjour jusqu'à trois mois:

  • Prestataires de services ayant prévu de travailler en Suisse
  • Touristes, visiteurs et participants à des événements
  • Ceux souhaitant entrer en Suisse pour un traitement médical n'ayant pas encore commencé ou n'étant pas considéré urgent
  • En recherche d'emploi ou qui ont été invitées à un entretien en Suisse
  • Ceux qui souhaitent déposer une demande d'autorisation de séjour
     

Résultat des votes sur l'immigration modérée

L'initiative visant à limiter l'immigration a été lancée par l'Union démocratique du centre (UDC) afin de permettre à la Suisse de contrôler son immigration de manière totalement autonome.

Le texte prévoyait d'ajouter à la Constitution l'article 121b qui aurait permis d'exclure tout traité sur la libre circulation des personnes.

Le 27 septembre, les citoyens suisses ont refusé de limiter l'immigration et de dénoncer l'Accord sur la libre circulation des personnes. Aucun changement ne sera donc apporté à cet accord, conclu avec l'Union européenne en 1999.

Près de 60% de la population a pris part à ces votes et 62% ont voté contre l’initiative.