Ce site utilise des cookies pour vous offrir un service plus personnalisé et mieux adapté à vos besoins. En naviguant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de nos cookies. Veuillez lire notre Déclaration de protection des données en ligne si vous souhaitez davantage d’informations sur les cookies que nous utilisons et sur la manière de les supprimer ou de les bloquer.
  • COVID-19: Adaptation des règles de quarantaine et enregistrement des coordonnées des personnes en provenance de pays à risque
Article:

Actualité et projets en cours - Janvier 2021

29 janvier 2021

Adaptation de quarantaine en cas de test négatif

Actuellement, une personne doit se mettre en quarantaine pendant 10 jours après avoir été en contact avec une personne infectée. Désormais, la quarantaine pourra être raccourcie avec l'approbation de l'autorité cantonale si la personne effectue dès le 7e jour un test antigénique rapide ou un test PCR et que le résultat est négatif. Le prix du test est à la charge de la personne. Le masque devra être porté en tout temps et la distance maintenue hors du logement de la personne jusqu'au 10e jour de la quarantaine et ce même si le test est négatif.
 

Raccourcissement de quarantaine pour les voyageurs et obligation de test négatif à l'entrée

La nouvelle stratégie de dépistage et de sortie de quarantaine s'applique aussi aux personnes entrant en Suisse depuis un Etat ou zone présentant un risque élevé d'infection. A partir du 8 février, les voyageurs en provenance de régions à risque doivent présenter un test PCR négatif de moins de 72 heures. Ils resteront ensuite en quarantaine pendant 10 jours, comme c'était le cas auparavant. Ils pourront toutefois sortir de quarantaine dès le 7e jour si un nouveau test antigénique rapide ou PCR est négatif. Le fait d'être vacciné contre le COVID-19 ne permet pas de se soustraire à l'obligation de quarantaine.

Un test PCR négatif devra également être présenté pour les voyageurs en avion en provenance de pays non listés comme Etats ou régions à risque. Le résultat du test sera vérifié avant d'embarquer dans l'avion au point de départ et l'embarquement sera refusé si le test est positif ou si le voyageur n'a pas de test.

La liste des pays et régions présentant un risque élevé d’infection se trouve ici.

La liste en vigueur au moment de l’entrée en Suisse détermine si une quarantaine est obligatoire. Si le voyageur est resté dans un des Etats ou zones de cette liste dans les 10 jours avant l'entrée en Suisse, l'obligation de quarantaine s'applique et l'autorité cantonale compétente doit en être informée.
 

Recensement des coordonnées

Dès le 8 février, les personnes arrivant par avion, bateau, bus ou train d'Etats ou de zones ne présentant pas de risque élevé d’infection devront également s'annoncer auprès des autorités cantonales compétentes. Leurs données seront enregistrées par le biais d'un formulaire électronique d'entrée sur le territoire. Jusqu'à présent, seuls les voyageurs provenant d'Etats ou zones à risque devaient s'annoncer à leur arrivée en Suisse.