• Dernier communiqué de presse

Dernier communiqué de presse

 

06.06.2018

Situation des PME en 2018:
l’optimisme prévaut dans les prévisions

Les petites et moyennes entreprises suisses voient les importants changements attendus ces dix prochaines années plutôt comme des opportunités que comme des risques. C’est ce que montre l’étude «Situation des PME en 2018», menée par la Haute école spécialisée de Saint-Gall, avec le soutien de BDO. Les entreprises devront surtout faire face aux changements technologiques et à l’évolution des besoins des clients. Il existe toutefois des différences selon les secteurs.

72% des PME suisses s’attendent à des changements très importants dans leur secteur d’activité dans les dix prochaines années. 56% perçoivent le changement technologique comme l’un des principaux moteurs de changement au sein de leur entreprise. Plus de la moitié des PME sont en outre confrontées à l’évolution des besoins des clients.

En raison de changements profonds, les PME constatent une notable intensification de la concurrence dans tous les secteurs, ce qui peut représenter une menace considérable pour les prestataires établis d’un secteur. Néanmoins, les différents secteurs ressentent ce danger à des degrés divers.

 

La numérisation considérée comme une opportunité

Dans l’ensemble, plus de la moitié des entreprises interrogées envisagent l’avenir proche avec optimisme, alors que les risques l’emportent pour 20% d’entre elles. Stefan Gerber, Partner, responsable du Conseil chez BDO, le sait: «Pour les PME, c’est avant tout la numérisation et l’utilisation des nouvelles technologies qui offrent des opportunités de changement. Les coopérations gagnent en importance, par exemple pour exploiter plus efficacement des synergies.» Les entreprises du secteur des technologies de l'information et de la communication sont particulièrement optimistes – près des trois quarts voient plutôt des opportunités - comme celles du secteur des services, où les aspects positifs prédominent, pour environ deux tiers des PME.

L’étude montre que les PME suisses modifient progressivement leur structure interne afin d’adopter de nouveaux modèles de travail et d’organisation, plus flexibles, mais à des degrés divers. «La numérisation joue un rôle de plus en plus important dans le secteur de la production, mais de nombreuses PME n’en sont encore qu’à leurs débuts en la matière», estime Stefan Gerber.

 

L’importance du conseil personnel

Werner Schiesser, CEO de BDO, confirme les résultats de l’étude: «Nous observons attentivement les changements pour connaître l’environnement de nos clients et trouver avec eux la solution qui leur convient». Les nouvelles possibilités numériques et le travail flexible permettent d’établir des formes de collaboration qui font gagner du temps et de l’argent, dans le cadre du conseil. Werner Schiesser considère que BDO n’a pas pour seule mission de soutenir les PME sur le plan professionnel: «En période de bouleversement, de bons conseils et le soin apporté à la relation client donnent la constance nécessaire dans un environnement qui change».

 

 

A propos de l’étude

La «Situation des PME» est une étude menée par FHS St. Gallen qui analyse la situation des PME suisses. L’édition 2018 se concentre sur les opportunités et les risques liés au changement pour les PME helvétiques. Les résultats reposent sur une enquête en ligne réalisée auprès de PME dans tout le pays. L’échantillon interrogé regroupe 577 cas au total. Les résultats ont été complétés par des entretiens avec des représentants experts d’associations professionnelles et sectorielles ainsi que de différentes entreprises. Les recherches ont également intégré les découvertes et résultats d’autres enquêtes et analyses effectuées par des associations sectorielles, des institutions ou des entreprises. Cela a permis d’obtenir une image complète et spécifique des questions liées au changement au sein des PME suisses. BDO et Helvetia Assurances ont apporté leur soutien financier à la «Situation des PME en 2018».

 

Lien entretien vidéo et la «Situation des PME»: www.bdo.ch/etude-pme-2018

 

Pour de plus amples informations:

Stefan Wyer

BDO SA
Direction Suisse | Service de presse
Téléphone: 032 624 66 99
media@bdo.ch

 

Avec 33 succursales et plus de 1000 collaborateurs, BDO SA est la première adresse de Suisse pour les petites et moyennes entreprises, administrations publiques et organisations à but non lucratif en matière de services financiers et fiduciaires, d’audit, de conseil aux entreprises, de conseil fiscal et juridique ainsi que de services informatiques et immobiliers.

 

Télécharger PDF