Ce site utilise des cookies pour vous offrir un service plus personnalisé et mieux adapté à vos besoins. En naviguant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de nos cookies. Veuillez lire notre Déclaration de protection des données en ligne si vous souhaitez davantage d’informations sur les cookies que nous utilisons et sur la manière de les supprimer ou de les bloquer.
  • Select language: DE FR IT EN 

L’avenir du travail

Le travail évolue. Cela tient à la numérisation, mais aussi à l’attitude des nouvelles générations à l’égard du travail. Les ressources humaines doivent réagir à ces changements. La gestion du personnel ne se limite pas à la comptabilité des salaires et au recrutement. Les compétences psychologiques et la réflexion stratégique sont de plus en plus demandées. BDO oriente sa gestion du personnel dans le sens de sa stratégie 2020.

 

L’automatisation et la numérisation croissantes déterminent à la fois le présent et l’avenir. Les nouvelles technologies, telles que l’industrie 4.0 et l’intelligence artificielle, font naître de nouvelles professions – comme cela a été le cas par le passé avec l’invention de la machine à vapeur. Les Millenials, ou génération Y, c’est-à-dire les jeunes nés entre 1981 et 1995, préfèrent le travail en accord avec leurs besoins. Ils ont grandi en bénéficiant d’innombrables options, liées notamment à Internet. Ils cherchent un épanouissement personnel, mais aussi du sens dans leur travail. La génération Y attend des entreprises qu’elles modifient leur façon de penser et qu’elles s’adaptent à leurs exigences. Les jeunes veulent travailler de façon autonome et flexible.

 

Equilibre entre vie professionnelle et vie privée

L’urbanisation fait apparaître de nouveaux modes de vie, comme le co-working, mais aussi le co-living. Le travail et le logement évoluent. Il n’est pas surprenant que l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée soit le principal objectif de carrière à long terme des jeunes professionnels. Ce résultat est issu d’une enquête menée l’année dernière par la société de conseil «Universum», qui s’appuie sur les réponses de plus de 10 000 étudiants suisses. L’équilibre travail-vie privée est favorisé par une atmosphère de travail positive ainsi que par des horaires et des conditions de travail flexibles. Cela inclut, par exemple, l’indépendance spatiale ou la possibilité de travailler à temps partiel. Autre exemple, après une longue période de stress, des phases de récupération sont indispensables. Les entreprises doivent prendre toutes ces considérations au sérieux. Si elles réussissent à relever ces défis, le taux de fluctuation diminue, de même que le nombre de jours de maladie.

Outre les connaissances professionnelles, les compétences sociales, telles que la communication, l’esprit d’équipe et l’aptitude à gérer les conflits, mais aussi la créativité et l’empathie seront de plus en plus souhaitées à l’avenir. Du côté de l’employeur, la gestion du personnel demande de très larges compétences. La gestion des conflits et des questions telles que la promotion de la santé, l’absentéisme ou les fluctuations de performances exigent les compétences d’un coach ou d’un psychologue. Les exigences de formation et de perfectionnement des responsables RH sont de plus en plus élevées.

 

Gestion active du personnel

La gestion des ressources humaines doit trouver une réponse aux changements dans le monde du travail. Une gestion prévisionnelle du personnel est de plus en plus importante afin de répondre activement à l’évolution des attentes et des besoins. BDO tient à être un employeur attrayant. C’est pourquoi les objectifs stratégiques de la gestion des ressources humaines sont étroitement liés à la stratégie 2020 de BDO. Depuis janvier 2019, tous les collaborateurs de BDO bénéficient d’un modèle de temps de travail annualisé, ce qui accroît la flexibilité et favorise un équilibre sain entre travail et vie privée.