Ce site utilise des cookies pour vous offrir un service plus personnalisé et mieux adapté à vos besoins. En naviguant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de nos cookies. Veuillez lire notre Déclaration de protection des données en ligne si vous souhaitez davantage d’informations sur les cookies que nous utilisons et sur la manière de les supprimer ou de les bloquer.
  • Select language: DE FR IT EN 

Promouvoir la digitalisation tout en étant proche de nos clients


Editorial

BDO a connu un exercice 2018 couronné de succès. Malgré un environnement économique difficile, BDO a pu augmenter son chiffre d’affaires de 3,3% à 211,5 millions de francs suisses. Cette croissance, presque exclusivement organique, a été portée par l’ensemble des régions et des lignes produits. BDO a ainsi réalisé une nouvelle année de croissance, sur une base large et stable. Cela souligne l’excellent positionnement de notre entreprise sur le marché. De nouveaux mandats importants dans divers domaines ont, en outre, permis à BDO de jeter les bases d’un avenir prospère.

La recherche de bons collaborateurs constitue un défi croissant pour BDO. Cela concerne tous les niveaux de l’entreprise: des apprentis aux experts diplômés. Nous mettons tout en œuvre pour être toujours un employeur attrayant. Ainsi, nous investissons en permanence dans la formation et le perfectionnement de nos collaborateurs. Nous avons introduit le temps de travail annualisé et nous avons aussi développé notre gestion de la diversité. Les questions de responsabilité sociale sont ancrées dans notre culture d’entreprise. 1300 personnes travaillent chez BDO dans différentes fonctions. Le taux de fluctuation est faible (13%). Dans le même temps, la durée moyenne de nos mandats est de plus de 20 ans. Ce sont des signaux positifs, tant pour nos clients que pour nos (futurs) collaborateurs.

La numérisation continue de jouer un rôle important. Notre manière de travailler évolue. C’est la raison pour laquelle nous devons investir dans de nouvelles solutions. Toutefois, je reste convaincu que la proximité avec nos clients et le contact personnel gagneront encore en importance dans un environnement de plus en plus numérisé. Finalement, la numérisation ouvre aussi de nouveaux domaines d’activité, notamment dans le conseil sur les questions numériques.

Le peuple suisse devra se prononcer le 19 mai sur la réforme fiscale et le financement de l’AVS (RFFA). Cette réforme est très importante pour la place économique suisse. Une acceptation permettrait d’assurer de nombreux emplois et d’offrir à nouveau une sécurité aux entreprises à travers l’environnement fiscal et les taxes correspondantes. Mais quelle que soit l’issue de la votation, le financement de la prévoyance vieillesse restera l’une de nos préoccupations. C’est la raison pour laquelle il est urgent d’adapter le concept de prévoyance vieillesse aux évolutions sociales, telles que l’évolution démographique et l'augmentation de l’espérance de vie.

 

Werner Schiesser
CEO BDO Suisse