Ce site utilise des cookies pour vous offrir un service plus personnalisé et mieux adapté à vos besoins. En naviguant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de nos cookies. Veuillez lire notre Déclaration de protection des données en ligne si vous souhaitez davantage d’informations sur les cookies que nous utilisons et sur la manière de les supprimer ou de les bloquer.

Éditorial

En 2020, les répercussions de la pandémie du coronavirus ont marqué l’économie et la société dans le monde entier. Malgré un environnement difficile, BDO tire un bilan sain de son exercice grâce à un bon positionnement sur le marché, à des collaboratrices et à des collaborateurs flexibles ainsi qu'à des investissements préalables dans la digitalisation.

Exercice 2020: sous le signe de la pandémie

L’année 2020 a été particulièrement exigeante et marquée par de grandes incertitudes. La pandémie a accentué un contexte économique déjà tendu. Dans ces conditions, BDO a réussi à accroître son chiffre d’affaires de 221 millions de francs à 233 millions de francs. La croissance est principalement organique et toutes les régions, unités et lignes produits y ont contribué.

Au cours de cette pandémie, tous les départements de BDO ont été fortement sollicités. La résilience de notre entreprise, c’est-à-dire sa capacité à surmonter des crises, a été mise à l’épreuve. BDO a donc élaboré différents scénarios et pris les mesures qui s’imposaient afin de surmonter la crise. Il s’est avéré que, plus que jamais, nous pouvions compter sur notre positionnement stratégique ainsi que sur nos collaboratrices et nos collaborateurs flexibles et engagés.

Investissements payants dans la digitalisation

Nos investissements préalables dans une infrastructure digitale ont rendu possible le passage abrupt au télétravail. BDO œuvre depuis un certain temps déjà pour proposer un espace de travail flexible et dispose, par conséquent, d’une infrastructure informatique stable et sûre. Cela nous a donc permis de fournir nos prestations en majorité de manière digitale. En outre, dans le but de surmonter les défis du marché, BDO investit continuellement dans de nouveaux outils ou plateformes. En 2019, nous avons lancé une plateforme digitale pour nos clients qui garantit un échange sécurisé des données et des informations. Cette plateforme fournit des prestations précieuses pour la collaboration de BDO avec ses clientes et ses clients, et cela en permanence, pas uniquement en période de pandémie.

Soutien dans une période difficile

Grâce à notre savoir-faire, nous avons su accompagner nos clientes et nos clients, ainsi que les nouveaux, de manière adaptée par rapport à la situation de crise. Les PME nous ont beaucoup sollicités concernant les réductions de l’horaire de travail ou le droit du travail. Des clientes et clients se sont tournés vers nous dans le cadre des crédits Covid-19 pour que nous les aidions à convaincre les banques de la solidité de leur entreprise et de la viabilité de leur modèle d'affaires. Pendant cette période difficile, la qualité de nos prestations a été particulièrement appréciée. C’est uniquement en poursuivant notre développement et en nous concentrant sur les besoins futurs de nos clientes et clients que nous serons en mesure de garantir cette qualité.

Proximité avec nos clientes et nos clients

Nous constatons avec satisfaction que les relations avec nos clientes et nos clients durent en moyenne plus de 20 ans. Cela témoigne d’une importante confiance en BDO. Dans toutes nos activités, les clientes et les clients sont au centre de nos préoccupations. C’est la raison pour laquelle, la notion de «proximité» est primordiale à nos yeux. La pandémie a confirmé que la proximité ne se définit pas uniquement sur le plan géographique, c’est-à-dire par une proximité physique. En effet, à l’ère de la digitalisation, la manière d’interagir et de collaborer étroitement est beaucoup plus déterminante.

BDO est une entreprise agile et durable. Notre situation actuelle est bonne. Nous sommes reconnus sur le marché et nous disposons de tous les outils digitaux nécessaires. BDO est donc bien positionnée et nous sommes prêts pour les défis futurs.


Thomas Studhalter, CEO de BDO Suisse